Accueil

Accueil

Qui sommes-nous ?

Le séminaire GFU, depuis 1967

Diocèses des actuels séminaristes GFU :

Le séminaire GFU (Groupe de Formation Universitaire) a été fondé en 1967. C’est un séminaire catholique français de 1er cycle qui forme des hommes qui veulent devenir prêtres diocésains. Le séminaire GFU dépend de la CEMOLEME.

La spécificité du séminaire GFU est d’organiser cette formation par alternance : les séminaristes GFU mènent de front leurs études civiles et leur première formation philosophique, théologique, ecclésiale et biblique en vue du ministère presbytéral. Ils assument avec exigence ce double cursus afin d’acquérir des compétences utiles pour leur futur ministère de prêtre.

Le séminaire GFU intègre les 4 piliers de la formation définis par le Pape Jean-Paul II dans son exhortation apostolique Pastores dabo vobis en 1992 :

  • formation humaine ;
  • formation spirituelle ;
  • formation intellectuelle ;
  • formation pastorale.

La formation GFU suit la Ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis promulguée par le Vatican en 2016.

Parcours GFU

Profils des GFU

Les séminaristes GFU sont :

Des étudiants, en début ou en fin d’études supérieures.
Le séminaire GFU accueille aussi des jeunes qui sont dans la vie professionnelle.

Des jeunes sérieux dans leurs études et désireux de vivre leur foi dans le monde étudiant afin d’y témoigner du Christ.

Des chrétiens discernant un appel du Christ à devenir prêtre diocésain et décidant d’y répondre. Ils sont alors envoyés en formation GFU par leur évêque.

Parcours et programme

La session d’été
Pour les candidats au GFU, une session de discernement, appelée session Saint Irénée, est proposée pendant une dizaine de jours pour vivre un temps fort de vie fraternelle, bâtir un projet de vie en Église, découvrir la Bible et prier seul et en communauté.

Pour les autres séminaristes, la session dure trois semaines. Ces trois semaines de vie communautaire et fraternelle permettent de suivre un cours par semaine mais aussi de continuer les trois autres formations.

L’année universitaire
Elle est ponctuée de sept week-ends, de deux retraites et d’un week-end pastoral durant lesquels les séminaristes se forment et partagent une vie communautaire et fraternelle : cours, temps de prière, partage en fraternité, réflexion sur des thématiques liées à leur projet de vie.

Les quatre formations
La formation intellectuelle couvre les cours du premier cycle du séminaire en cinq ans :
–>Eglise (Liturgie, Mystère chrétien, Histoire de l’Eglise, Ecclésiologie);
–>Bible (Introduction à l’Ancien Testament, Introduction au Nouveau testament, Bible et Histoire);
–>Philosophie (Histoire de la philosophie, Anthropologie philosophique, Épistémologie, Philosophie morale et politique, Métaphysique);
–>Théologie (Introduction à la théologie morale, Théologie fondamentale, Christologie).

Pour la première année de GFU, les cours permettent de découvrir des thèmes de la vie chrétienne par le prisme de Vatican II, des pères de l’Eglise et par une vie ou un écrit de Saint.

Outre ces temps de formation intellectuelle, les trois autres formations sont bien présentes.
Durant la session d’été, des temps sont dédiés à :
La formation humaine (plusieurs jours consacrés sur des thèmes comme l’addiction, la chasteté dans le mariage et le célibat, l’écoute active, …),
La formation spirituelle (découverte des saints de la région lyonnaise, classe de chant, mener le chant de la liturgie des heures, service de la messe, …),
La formation pastorale (découverte des foyers de charité et de pasteurs de la région lyonnaise comme saint François de Sales, …).

L’année est quant à elle composée de deux retraites en abbaye pendant les vacances de Noël et pendant le week-end de l’Ascension pour la formation spirituelle et d’un weekend à la rencontre d’intervenants sur des enjeux pastoraux dans les diocèses pour la formation pastorale (pastorale du tourisme, pastorale des sanctuaires, pastorale missionnaire, …). Enfin, pour la formation humaine, la participation à la vie étudiante (aumôneries, BDE, débats, témoignages, …) ou aux activités des paroisses (animation de groupes, discussions, …) permet au séminariste GFU de déployer toute son humanité et de gagner en maturité.

Ce qui donne vraiment sens à mes études d’étudiant et séminariste, c’est d’être au milieu des jeunes de ma génération, pour la plupart non-croyants, pour certains musulmans.

Session St Irénée

Session St Irénée 2020

Cette session se déroule au Séminaire Saint Irénée, tout proche de la basilique Notre-Dame de Fourvière, à Lyon.
Des apports et des temps d’échanges sur la vie spirituelle et sur la vocation du prêtre diocésain rythment les dix jours de session dans le but de permettre à chaque participant de progresser dans son discernement vocationnel. Les dialogues avec l’équipe des formateurs et les autres participants facilitent l’assimilation personnelle des découvertes et l’approfondissement des exigences liées à la vocation.
Chaque jour, la vie communautaire est rythmée par la prière personnelle, par la célébration de l’Eucharistie, par la prière des offices et par les temps de services.
La session se termine par une « mini-retraite » où chacun posera un choix libre et mature : entrer au séminaire GFU (ou dans une autre maison de formation) ou bien poursuivre son discernement en vue d’une autre vocation éventuelle.
 
Cette année, la session St Irénée se déroulera du dimanche 2 août (arrivée avant 17h) au jeudi 13 août (départ dans la matinée).
Adresse : Séminaire provincial Saint Irénée, 4 place de Fourvière, 69005 LYON

S’inscrire

Pour moi devenir pasteur, cela veut dire apprendre à aimer le monde. Vivre au milieu des gens de ma génération, être l’un d’eux et apprendre à les aimer comme ils sont.

Une formation en alternance

Une formation en alternance

La formation humaine

La formation humaine de la personne est le fondement de toute la formation sacerdotale. Pour être un jour ordonné prêtre, il faut être un homme présentant des qualités humaines vérifiées, capable de s’engager dans des choix importants, désireux de vivre des relations humaines variées, ayant une bonne connaissance de soi et sachant se confronter au réel.

Cette formation humaine aidera chaque séminariste à mieux connaître son histoire personnelle et ses racines afin de gagner en liberté intérieure. Elle lui donnera des outils pour poser un choix libre, mature et heureux pour le célibat vécu dans la continence et la chasteté. Le prêtre étant destiné à être un homme de dialogue et de communion, elle permettra à tout candidat au sacerdoce de développer ses qualités relationnelles et ses compétences de communication.

Chaque séminariste, par un travail sur lui-même, avec l’aide de son accompagnateur spirituel et de ses formateurs, est ainsi invité à déployer toute son humanité et à développer les vertus humaines.

En pratique au GFU
Des éléments sur la vie psychologique de la personne humaine sont apportés au cours de sessions spécifiques. Des exemples de thèmes abordés sont les addictions, l’écoute active, la chasteté dans le mariage et le célibat, …
Ensuite la participation à la vie étudiante (aumôneries, BDE, débats, témoignages, …) ou aux activités des paroisses (animation de groupes, discussions, …) permet au séminariste GFU de déployer toute son humanité et de gagner en maturité.

Une formation en alternance

La formation spirituelle

« Ce n’est plus moi qui vit, mais le Christ qui vit en moi » écrit saint Paul aux chrétiens de son époque (cf. Ga 2, 20). Progressivement, cherchant à répondre à l’appel divin, le séminariste est appelé à grandir dans cette vie de communion avec le Christ, sauveur et médiateur de la Nouvelle Alliance entre Dieu et l’Humanité. Petit à petit, il permet au Christ d’entrer dans sa vie et de guider ses choix et ses attitudes pour devenir un authentique disciple au quotidien.
Cette formation cherche à faire entrer tout séminariste dans cette spiritualité du don de soi. Guidé par l’Esprit-Saint, le séminariste intègre petit à petit la sainteté spécifique liée à l’exercice du ministère presbytéral.

En pratique au GFU
Les différentes interventions et les lectures conseillées favorisent la découverte des richesses spirituelles de la pratique de la prière silencieuse, de la méditation de la Parole de Dieu et de la vie sacramentelle. Les séminaristes GFU apprennent ainsi à prier les oraisons (selon saint Ignace, Saint Thérèse d’Avila et l’école française de spiritualité) et prient la liturgie des heures en communauté pendant les rencontres GFU et personnellement le reste du temps.
En tout, ils sont aidés par leur Père spirituel et par le membre du conseil du séminaire GFU qui les suit.
Enfin l’année universitaire est ponctuée de deux retraites (une semaine après Noël et trois jours à l’Ascension).

Une formation en alternance

La formation intellectuelle

L’enseignement dispensé correspond au programme du premier cycle des séminaires sur cinq ans, sachant qu’il est conçu pour durer deux ans à plein temps.

La formation intellectuelle en GFU veut permettre à chacun :

  • de structurer de manière cohérente et intelligible sa vie d’homme et de croyant ;
  • d’entrer dans une connaissance et une intelligence de la révélation divine dont le centre est le mystère de Jésus-Christ ;
  • d’acquérir les équivalences voulues correspondantes à un premier cycle de séminaire de manière à viser une entrée en second cycle dans un séminaire classique.

Les enseignements se déploient dans les domaines que la Ratio des études, donnée par les évêques, prévoit pour le premier cycle de séminaire :

  • Une réflexion philosophique sur l’homme dans le monde, la question de Dieu, les divers courants de pensée ;
  • Une initiation au Mystère chrétien (Jésus-Christ et le Mystère Pascal, l’acte de foi, l’Eglise et les sacrements, les ministères) ;
  • Une étude de l’Histoire de l’Eglise à ses origines et dans les temps modernes, une initiation à la liturgie ;
  • Une introduction à l’Ancien et au Nouveau Testament ;
  • Une réflexion sur la dimension morale de l’existence et son rapport à la foi.

En pratique au GFU
Au cours de la première année, la formation est axée sur plusieurs thèmes de la vie chrétienne vus par le prisme de Vatican II, des Pères de l’Eglise et d’un écrit d’un Saint. Cette année présente aussi les fondements de la vie spirituelle et les différents sacrements.

A partir de la deuxième année de formation, les séminaristes suivent quatre modules par an d’une durée de 30h chacun : un pendant l’année lors des week-ends, les trois autres pendant la session d’été. Ces modules sont validés selon les critères universitaires. Voici les cours suivis sur un cycle de cinq ans:

  • Eglise (Liturgie, Mystère chrétien, Histoire de l’Eglise, Ecclésiologie) ;
  • Bible (Introduction à l’Ancien Testament, Introduction au Nouveau Testament, Bible et Histoire) ;
  • Philosophie (Histoire de la philosophie, Anthropologie philosophique, Épistémologie, Philosophie morale et politique, Métaphysique) ;
  • Théologie (Introduction à la théologie morale, Théologie fondamentale, Christologie).

Une formation en alternance

La formation pastorale

« Paix à vous. Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » dit Jésus ressuscité à ses Apôtres heureux de le rencontrer (cf. Jn 20, 21). A la suite des Apôtres, les évêques et prêtres sont envoyés pour proclamer la Bonne Nouvelle au monde entier.

La spécificité du prêtre diocésain est d’être envoyé pour un peuple particulier, pour un diocèse. En communion avec son évêque et l’ensemble des prêtres (le presbytérium), le séminariste prend une part active à la mission de l’Eglise et coopère aux tâches apostoliques organisées localement. Il est ainsi initié à l’esprit et aux tâches propres du ministère sacerdotal en y participant à sa mesure. Aussi, de tout ce qui est vécu pastoralement, le séminariste prend le temps d’y découvrir la présence du Christ, de réfléchir théologiquement sur ces activités apostoliques et d’en faire la nourriture de sa prière personnelle.

En pratique au GFU
En premier lieu, le séminariste GFU participe activement aux rencontres de l’aumônerie étudiante de son école ou de sa faculté.
Ensuite, en fonction de ses disponibilités, il entre progressivement dans une paroisse d’insertion où il découvre les différentes réalités pastorales (préparation aux sacrements, animation et organisation de la vie d’une paroisse, mise en place d’initiatives missionnaires) et où il assume l’animation de quelques groupes (catéchèse, aumônerie, …).
A ces initiatives du séminariste GFU s’ajoute un week-end pastoral durant l’année pour découvrir des enjeux des diocèses français (pastorale du tourisme, pastorale des sanctuaires, pastorale missionnaire, …).

A travers mon évêque, mes formateurs et les différents événements vécus au sein de mon diocèse, j’ai découvert un enjeu spécifique : être au service d’une Eglise particulière, donné à un peuple.

Galerie photo

Nous contacter

Objet :

33 rue du Général Leclerc
92136 ISSY-LES-MOULINEAUX, FRANCE